Ventilateur ou climatiseur

Ventilateur ou climatiseur : que choisir par temps de canicule ?

Le lundi 18 juillet 2022 a été marqué par des records de chaleur un peu partout en Europe. Pour se protéger de la chaleur, on peut avoir recours à un ventilateur ou un climatiseur. Quel dispositif faut-il privilégier ? Pourquoi ? Vattenfall fait le point.

Ventilateur ou climatiseur : quelle est la différence ?

Un ventilateur est un appareil qui brasse de l’air. En tournant, il donne à l’usager une sensation de fraicheur. Toutefois, il ne fait pas varier la température de la pièce.

À l’inverse, la climatisation sert à produire du froid. Elle capte l’air chaud extérieur qu’elle condense et qu’elle évapore afin d’en faire tomber la température. Elle peut alors souffler de l’air frais dans une pièce donnée.

Quel est l’appareil le plus efficace ?

Le climatiseur permet de rafraichir une pièce. Elle est donc beaucoup plus confortable que le ventilateur. Par temps de canicule, c’est beaucoup plus efficace. Toutefois, attention à l’utiliser avec parcimonie.

Quel dispositif est le plus économique ?

À l’achat, il faut compter une vingtaine d’euros pour un ventilateur premier prix. A contrario, il faudra débourser 300 € minimum pour un climatiseur mobile d’entrée de gamme. Les prix peuvent monter à plus de 15 000 € pour un climatiseur réversible. C’est donc un investissement auquel il faut réfléchir.

Sur le long terme, le ventilateur est aussi bien moins cher. Il consomme 20 fois moins qu’un climatiseur selon l’Ademe. Privilégier le ventilateur, c’est un moyen de faire des économies d’énergie l’été.

Quel est l’équipement le plus écologique ?

Moins gourmand en énergie, le ventilateur n’a pas besoin de fluide frigorigène pour fonctionner. C’est impératif dans le cas de la clim. Or, les fluides frigorigènes,  comme les hydrofluorocarbures (HFC), peuvent présenter un pouvoir de réchauffement climatique jusqu’à  15 000 fois plus puissants que le CO2. Bien que progressivement interdits dans les modèles les plus récents, ils subsistent dans les vieux modèles et contribuent à la montée globale des températures.

En outre, pour produire de l’air frais, les climatiseurs rejettent de l’air chaud par une unité extérieure. Ils participent donc à la création d’îlots de chaleur en zone urbaine. Les centres urbains se réchauffant, les ménages et entreprises s’équipent de plus en plus de systèmes de climatisation, engageant des conséquences importantes au niveau de la planète.

D’après un rapport du CNRS, à Paris, l’évacuation de la chaleur des climatiseurs contribue à faire augmenter les températures de la capitale de 0.25 °C et 2 °C.

Ventilateur ou climatiseur : que choisir ?

Pour vous aider à départager les deux dispositifs, voici un tableau comparatif du climatiseur et du ventilateur. Il reprend les avantages et inconvénients de chaque dispositif.

 

Avantages

Inconvénients

Climatiseur

Production d’air frais

Réduction de la température de la maison

Prix élevé à l’achat

Consommation importante

Impact environnemental médiocre

Ventilateur

Prix bas à l’achat

Consommation peu importante

Conséquences environnementales limitées

Pas de production d’air frais

Efficacité limitée

 

Pour des raisons de pouvoir d’achat comme environnementales, il est plutôt conseillé d’opter pour un ventilateur. Toutefois, si vous habitez dans une région sujette aux fortes chaleurs, vous pouvez vous tourner vers un dispositif de climatisation écologique comme une pompe à chaleur air-air ou un climatiseur solaire.

Bon à savoir : La PAC air-air permet également de chauffer la maison l’hiver. Efficace, elle est éligible à certaines aides à la rénovation énergétique comme la prime énergie issue des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).

Le rafraichisseur dair : un entre-deux  

Le Rafraîchisseur d'Air par Évaporation (RAE) est un bon compromis. Un peu plus énergivore que le ventilateur, il utilise un réservoir d’eau pour faire tomber la température de la pièce de quelques degrés. Mobile, il peut être emmené de pièce en pièce pour vous rafraichir à tout moment.  Côté prix, comptez entre 50 € et 500 € selon la puissance désirée.

Canicule : miser sur lisolation

Les vagues de canicules étant de plus en plus fréquentes, les ménages peuvent se protéger en renforçant l’isolation de leur logement. Si l’isolation permet de protéger du froid l’hiver, elle fait aussi office de barrière à la chaleur l’été.

Pour gagner en confort thermique, avant d’installer une climatisation, le mieux est d’isoler votre logement. Vous pourrez faire tomber la température intérieure de quelques degrés.

Le saviez-vous ? Lisolation contre la chaleur est prise en compte dans la RE 2020 (Règlementation environnementale 2020) qui régit les constructions neuves. Elle se fixe pour objectif une température intérieure comprise entre 26 °C et 28 °C le jour par temps très chaud.

Je souscris par téléphone
3255 Prix d'un appel local, du lundi au vendredi, de 9h à 20h