Femme qui règle la température

À combien régler la température dans chaque pièce de la maison  ?

Si l’on considère la question de la température idéale sous l’angle du confort thermique, la réponse peut être très variable d’une personne à l’autre. Mais on s’accorde aujourd’hui sur des températures de consignes représentant un bon compromis entre confort thermique et consommation énergétique. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) a notamment émis des préconisations pour réduire les factures de chauffage dans la maison. Quelles sont les températures conseillées dans la maison ? On fait le point sur le sujet, pièce par pièce.

La température idéale dans une maison : entre confort thermique et consommation énergétique

En termes de confort, la température idéale est une notion éminemment subjective. Elle dépend de la sensibilité des occupants de la maison, qui peut varier selon l’âge et l’état de santé de la personne, mais aussi selon sa culture. De plus, la température ambiante mesurée dans une pièce peut être ressentie différemment en présence de courants d’air, d’un fort taux d’humidité ou de parois mal isolées.

À la notion de confort thermique s’ajoutent aujourd’hui plus que jamais des considérations écologiques liées à nos consommations énergétiques. Lorsqu’on parle de température idéale dans la maison, nous devons également prendre en compte cette dimension environnementale. Préconiser une température idéale à respecter dans la maison revient donc à trouver un compromis entre les deux, c’est-à-dire réussir à maintenir un niveau de confort satisfaisant tout en réduisant nos consommations d’énergie.

Image
Enfants qui jouent à l’intérieur

Quelle température dans la maison, pièce par pièce ? 

Les besoins en chauffage sont évidemment variables selon les pièces. Rien à voir entre une chambre où l’on passe son temps à dormir bien au chaud sous la couette, et une pièce à vivre où l’on peut rester un moment sans bouger. Dans ses préconisations, l’ADEME distingue donc naturellement la chambre, la salle de bain et les pièces à vivre.

Dans la chambre, une température de 16 °C est suffisante. Pour un bébé, il est préférable de monter un peu la température qui doit être comprise entre 18 et 20 °C les premiers mois. 
Dans la salle de bains, on conseille une température de 22 °C durant l’utilisation de la pièce. 17 °C suffisent le reste du temps, comme dans les toilettes. 
Quant aux pièces à vivre (salon, séjour, bureau), il est préférable d’y maintenir une température de 19 °C.

Certains frileux trouveront peut-être que c’est insuffisant. Mais vous devez savoir qu’un degré de plus au niveau du thermomètre équivaut à augmenter votre facture énergétique de 7 %. Ce n’est pas anodin et peut vite peser lourd sur les factures.

Comment maintenir la bonne température dans chaque pièce de la maison ?

De nombreuses solutions de régulation et programmation existent aujourd’hui pour vous permettre de respecter ces températures au sein des différentes pièces. 

Pour optimiser le réglage de la température dans toute la maison, vous pouvez : 

  • équiper vos radiateurs de vannes thermostatiques pour réguler la température dans chaque pièce s’ils n’en possèdent pas ;
  • installer un thermostat d’ambiance connecté pour piloter votre chauffage à distance ;
  • utiliser un programmateur pour diminuer la température de chauffage la nuit ou en votre absence.


Le maintien d’une température modérée dans les pièces du logement peut vous aider à réaliser de belles économies sur vos factures d’énergie. Et pourquoi pas, envisager de faire des travaux de rénovation pour améliorer votre confort et augmenter davantage la performance de vos équipements ? C’est par la multiplication de ces gestes éco-citoyens que nous réussirons à atteindre la neutralité carbone activement recherchée par Vattenfall. Vous êtes prêts, vous aussi, à vous engager en ce sens ? Alors, rejoignez-nous !

Voir l'offre "Coup de pouce Chauffage" afin de bénéficier d'une aide financière pour le remplacement de votre système de chauffage.