Marché de l'énergie

Prix de gros de l’électricité et du gaz naturel en février

Moyenne mensuelle des prix en février 2020 en France (en €/MWh)

Moyenne mensuelle des prix en février 2020 en France (en €/MWh)


Evolution des prix de gros de l’électricité au cours des 3 derniers mois (en €/MWh)

 

Evolution des prix de gros de l’électricité au cours des 3 derniers mois (en €/MWh)

Source : EEX

Le prix day-ahead de l’électricité a chuté

Le prix moyen day-ahead de l’électricité en février a baissé de 32 % par rapport à celui de janvier 2020 pour atteindre 26,25 €/MWh. C’est le prix mensuel moyen le plus bas sur l’année glissante écoulée. Pour mémoire, il était de 46,62 €/MWh en février 2019.

L’exceptionnelle douceur du climat est à l’origine de cette situation. Selon Météo France, février 2020 se classe parmi les trois mois de février les plus chauds en France depuis le début du XXe siècle. Les températures ont été en moyenne 3 °C au-dessus des normales. Des records ont été battus un peu partout sur le territoire, notamment dans le Sud, les températures dépassant parfois 20°C. La demande d’électricité a donc été particulièrement faible. Les grèves contre la réforme des retraites ont également eu un impact à la baisse sur la demande.

Le prix des contrats calendaires a également diminué : - 1,96 €/MWh pour le contrat 2021 et – 1,25 €/MWh pour le contrat 2022.

Evolution des prix de gros du gaz naturel au cours des 3 derniers mois (en €/MWh)

Evolution des prix de gros du gaz naturel au cours des 3 derniers mois (en €/MWh)

Source : EEX

Le prix day-ahead moyen du gaz passe sous les 10 € en février

Le prix day-ahead moyen du gaz naturel s’est élevé à 9,19 €/MWh. C’est moitié moins qu’à la même période l’an dernier (18,32 €/MWh en moyenne en février 2019). La quasi absence d’hiver, en dehors de très rares périodes de froid, limite fortement les besoins de gaz naturel pour le chauffage. Par ailleurs, les conditions d’approvisionnement en gaz naturel demeurent très bonnes en Europe, notamment pour le GNL, et les stocks sont à des niveaux élevés.

Le prix des contrats à terme est également en repli. Le prix du contrat 2021 a diminué de 1,27 €/MWh et celui du contrat 2022 a baissé de 0,73 €/MWh.