Comment choisir les peintures les moins polluantes pour repeindre son intérieur bannière 1900x 300

Comment choisir les peintures les moins polluantes pour repeindre son intérieur ?

Vous souhaitez donner un coup de neuf à votre intérieur et repeindre certaines pièces ? Bonne idée ! Repeindre son intérieur est une mission facile à réaliser, à condition que l’on ait un peu de temps devant soi, que l’on dispose d’un escabeau, d’un rouleau et de quelques pinceaux, et que l’on choisisse la bonne peinture.

Si celle-ci doit être couvrante, de nombreux consommateurs vont chercher à ce qu’elle soit également respectueuse de la planète. Mais alors, comment choisir les peintures les moins polluantes pour repeindre son intérieur ?

Quels sont les trois grands types de peintures ?

Avant de commencer vos travaux de rénovation, il est important de savoir différencier les cinq types de peintures, plus ou moins polluantes :

Les peintures glycéro (ou à l’huile)

Il s’agit des peintures qui contiennent le plus de solvants à l’intérieur. Ce sont donc également les plus toxiques. Il est alors primordial de se protéger lors de leur utilisation… ou se tourner vers un autre type de peinture, moins polluant.

Les peintures acryliques

Diluables à l’eau, les peintures acryliques sont moins nocives que les peintures à l’huile. Elles contiennent cependant certains composants qui peuvent être allergisants, comme des additifs utilisés pour conserver la peinture.

Les peintures naturelles ou écologiques

Il s’agit clairement des peintures les moins polluantes du marché car elles n’utilisent aucun solvant chimique. Elles sont d’ailleurs labellisées. Vous pouvez trouver trois sortes de peintures naturelles :

  • Les peintures à la chaux
  • Les peintures à l’argile
  • Les peintures au silicate de potassium

NB : Si vous vous sentez une âme de chimiste couplée à celle d’un artiste, vous pouvez fabriquer votre propre peinture à la chaux ! Pour ce faire, vous avez besoin de pigments de couleur, de sel d’alun et de chaux blanche hydraulique naturelle. Attention cependant, vous devez porter un masque et des gants et employer la chaux avec précaution, même s’il s’agit d’un minéral naturel.

peinture non polluante

Peinture écologique : quels critères prendre en compte ?

Pour être sûr que votre peinture soit écologique, vous devez vous pencher sur les différents étiquetages du pot que vous avez entre les mains.

Lavable à l’eau

Un pictogramme vous indiquera si votre peinture est lavable à l’eau. Si tel est le cas, il ne s’agit pas d’une peinture glycéro, la plus toxique.

L’émission de COV

L’émission de COV (composé organique volatil) est indiquée en gramme par litre sur l’emballage. Il s’agit de la quantité de substances toxiques qui s’évapore dans l’air pendant le séchage. Il est donc important que ce taux soit le plus bas possible. Une directive européenne prévoit que le taux de COV dans les peintures murales soit inférieur à 30g/L. A noter que les peintures mates contiennent généralement moins de COV que les peintures satin ou brillantes.

La toxicité

La toxicité du produit est évaluée de A+ à C. Il est bien entendu préférable d’opter pour un pot estampillé A+. Cet indice calcule le niveau d’émissions de substances volatiles dans l’air intérieur, présentant un risque de toxicité par inhalation.

Les labels

Plusieurs labels permettent de certifier si une peinture est écologique ou non :

  • Label Pure : créé en 2009, ce label distingue les peintures et revêtements écologiques d’origine naturelle.
  • NF environnement : cette marque a été créée en 1991. Décernée par l’Afnor, elle distingue les produits qui ont un impact environnemental réduit.
  • Ecolabel européen : créé en 1992, il s’agit du seul label écologique utilisable dans tous les pays membres de l’Union européenne.
  • Ange bleu : ce label allemand, créé en 1978, est attribué à des produits qui, tout en ayant une démarche de réduction des effets néfastes de leur production sur l'environnement, peuvent être considérés comme aussi fiables, qualitatifs et sécurisés que les autres.

Retrouvez également toutes nos astuces dans notre rubrique Agir pour l’environnement.

Les peintures écologiques sont-elles efficaces ?

Opter pour des peintures écologiques, c’est bien, mais sont-elles aussi efficaces que les peintures classiques, celles qui comprennent une certaine quantité de résines pétrochimiques ? Aujourd’hui, la réponse est clairement oui. Les peintures les moins polluantes possèdent un bon pouvoir couvrant, offrent des couleurs minérales et profondes et résistent dans le temps. Allez, c’est parti, vous n’avez plus qu’à vous lancer dans vos travaux de rénov’ écolo !

Et pour aller plus loin avec un intérieur respectueux de l’environnement, consulter nos offres d’électricité neutre en carbone ou 100% renouvelable et jusqu’à 10% moins chers que le tarif réglementé.

Pour en savoir plus sur les offres d'électricité et de gaz de Vattenfall

Je souscris par téléphone
0184393764 Prix d'un appel local, du lundi au samedi, de 9h à 20h