Installation pompe à chaleur piscine

Tout savoir sur la pompe à chaleur de piscine

L’été, les piscines se chauffent grâce à l’énergie du soleil. Mais, par jour de grisaille ou dès le début de l’automne, pour pouvoir profiter de la piscine, on peut installer un équipement de chauffage. De nombreux ménages optent pour la pompe à chaleur (PAC) de piscine. Comment bien choisir sa PAC ? Quelle est la consommation de cet appareil ? Quel est son prix à l’achat ? Vattenfall vous dit tout.

PAC de piscine ; quel fonctionnement ?

La Pompe à chaleur de piscine est un dispositif de chauffage de confort pour votre piscine. Elle prend la forme :

·       d’une pompe à chaleur air / eau. Elle puise les calories de l’air extérieur pour faire monter en température un bassin ;

·       d’une pompe à chaleur géothermique. Ce système utilise les calories du sol pour chauffer la piscine.

En général, pour des raisons pratiques, les ménages se tournent vers la pompe à chaleur air-eau qui ne nécessite pas de forage pour l’installation.

Les critères pour bien choisir sa pompe à chaleur de piscine

Pour bien choisir son appareil, il faut prendre en compte deux données majeures :

·       La puissance nécessaire pour chauffer le bassin ;

·       Le coefficient de performance (COP) qui permet de mesurer le rendement de la PAC.

Quelle puissance pour quelle piscine ?

Le volume de votre piscine influe sur la puissance de PAC à choisir. Plus la surface à chauffer est importante, plus la pompe à chaleur consomme d’énergie. Pour vous donner une idée de la puissance à adopter, vous pouvez vous reporter au tableau suivant.

Puissance de la pompe à chaleur par rapport au volume de la piscine

Puissance en kW

Volume du bassin en m3

5 kW

Jusqu’à 30 m3

7 kW

25 à 45 m3

9 kW

35 à 65 m3

11 kW

50 à plus de 70 m3

Bon à savoir : Les données sont indicatives. Elles ne remplacent pas l’expertise d’un pisciniste qui vous indiquera un équipement adapté à vos besoins en fonction de l’exposition de votre piscine et de l’ensoleillement de votre région.

Le COP d’une pompe à chaleur

Le COP permet de mesurer l'efficacité énergétique de la PAC. Il sert à déterminer le rendement de l’équipement à savoir le rapport entre l’énergie consommée et l’énergie resituée.

Une PAC avec un COP de 4 restitue 4 kWh de chaleur pour 1 kWh d’électricité consommée. Plus il est élevé, plus on réduira le temps d’utilisation nécessaire pour faire chauffer la piscine.

Comment calculer la consommation d’une PAC ?

Afin d’établir un budget énergie, avant d’installer une PAC de piscine, il est important de calculer la consommation. Il faudra mettre en rapport la puissance de la PAC et le temps d’utilisation. Pour cela, vous pouvez appliquer la formule de calcul ci-dessous :

Puissance en kW x nombre de jours de fonctionnement x nombre d’heures au quotidien

Par exemple, une piscine de 60 m3 dispose d’une PAC de 9 kW de puissance. Elle est utilisée 80 jours par an environ 3 heures par jour.

9 x 80 x 3 = 2 160 kWh

La consommation de la pompe à chaleur de piscine est estimée à 2 160 kWh par an, dans cet exemple.

Quel montant sur la facture d’électricité ?

La consommation de la pompe à chaleur influe sur la facture énergétique des ménages. Si l’on reprend l’exemple précédent, une PAC qui consomme 2 160 kWh, représente 375,85 euros supplémentaires sur la facture d’électricité, au tarif réglementé de l’électricité en option base. En effet, depuis le 1er février 2022, le prix du kWh d’électricité au tarif bleu d’EDF est de 0,1740 € en option base.

Bon à savoir : Il n’est pas obligatoire de souscrire au Tarif Bleu d’EDF. Pour réduire votre facture d’électricité, vous pouvez changer de fournisseur d’énergie. Chez Vattenfall, le prix du kWh d’électricité est 5% inférieur à celui du tarif réglementé de vente (TRV).

Quel prix à l’achat ?

Le prix de la pompe à chaleur de piscine dépend de la puissance choisie. Afin de chauffer uniquement la piscine, il faut compter :

·       Entre 550 € à 1 200 € pour une PAC de 5 kW ;

·       Entre 1 200 € à 2 700 € pour une PAC allant jusqu’à 9 kW ;

·       Parfois plus de 5 000 € pour une PAC d’une puissance supérieure à 11 kW.

Si la PAC est aussi destinée à chauffer la maison, il faudra prévoir un budget supérieur à 11 000 €.

H2 : Quelles aides pour une PAC de piscine ?

Il n’existe pas d’aide dédiée uniquement à l’installation d’une pompe à chaleur pour la piscine, cet élément constituant simplement une amélioration du confort. En revanche, il est possible de bénéficier des aides à la rénovation thermique si votre PAC fait aussi office de dispositif de chauffage pour la maison. Voici les principales aides existantes.

La Prime Énergie

Instaurée dans le cadre des CEE (Certificats d’Économies d’Énergie), la prime énergie est ouverte à tous les ménages. Elle permet de financer des travaux de rénovation thermique dans un logement construit depuis plus de 2 ans. Cette aide concerne les résidences principales, mais aussi les résidences secondaires.

MaPrimeRénov’

Cumulable avec la prime énergie, MaPrimeRénov’ a été mise en place par l'ANAH, l’Agence nationale de l'habitat. Elle prend en charge des travaux dans une résidence principale construite depuis plus de 15 ans.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-PTZ constitue une avance de trésorerie pour les ménages. Ce crédit bancaire présente un taux d’intérêt nul. Il peut aller jusqu’à 50 000 € remboursables sur 20 ans dans le cadre d’un bouquet de travaux. Pour le demander, il faut se rendre dans une banque partenaire de l’État.

Je souscris par téléphone
3255 Prix d'un appel local, du lundi au vendredi, de 9h à 20h