Qu'est-ce que les énergies fossiles ?

Les énergies fossiles : où en est-on ?

Les énergies fossiles sont issues de la décomposition très lente d’éléments vivants (principalement des végétaux) durant des millions d’années : de cette décomposition se crée naturellement du charbon, du pétrole ou encore du gaz naturel. A l’inverse des énergies renouvelables, les énergies fossiles ont une quantité limitée et leur extraction implique leur épuisement.

On sait également que leur utilisation est en grande partie responsable du réchauffement climatique, car leur combustion engendre une grosse quantité d’émission de gaz à effets de serre. Quelles sont les différentes énergies fossiles les plus utilisées aujourd’hui ? Quelles sont leurs caractéristiques, leur utilisation ? Voici où nous en sommes. 

Les énergies fossiles, qu'est-ce que c'est ?

Les énergies fossiles se créent à partir de la décomposition d’éléments principalement végétaux.
Les trois principales énergies fossiles utilisées aujourd’hui dans le monde sont :

  • le pétrole,
  • le charbon,
  • le gaz.

Bien qu’elles soient en grande partie responsables du dérèglement climatique, elles compteraient à elles seules pour plus de 80% de la consommation mondiale d’énergies primaires en 2017 d’après BP. 

Le pétrole

Parmi ces énergies, le pétrole est la source la plus utilisée au monde, puisqu’elle est présente dans la quasi-totalité des carburants liquides : fioul, gazole, kérosène, essence, GPL… Cette huile minérale résultant d’un mélange d’hydrocarbures et d’autres composés organiques est également très utilisée dans la fabrication de bitumes, paraffines ou encore lubrifiants. Lorsqu’on la distille, on obtient le naphta, un liquide utilisé dans des matériaux comme le plastique, le textile synthétique, le caoutchouc, les détergents ou encore l’engrais… En 2018, la part de pétrole dans le bouquet énergétique primaire de la France est de 28,6%.

Le gaz naturel

Juste après, on trouve le gaz naturel, qui représentait la même année 14,8%. Le gaz naturel est composé d’hydrocarbure gazeux et permet notamment de fabriquer de l’électricité. C’est l’énergie fossile qui libère le moins de gaz à effet de serre. Ses réserves sont également plus importantes que celles du pétrole. Un atout important pour la transition énergétique, donc. On remarque d’ailleurs en 2018 une augmentation de la consommation mondiale de 4,8%. Une bonne nouvelle, qui nous permet de compenser notre consommation d’énergies plus polluantes comme le charbon par exemple.

Le charbon

Le charbon représentait toujours 3,7% du bouquet énergétique primaire français en 2018. Résultat de la transformation de biomasse, le charbon est composé de soufre, d’oxygène et de carbone. Environ 28% des besoins énergétiques mondiaux étaient satisfaits par le charbon en 2015, mais la demande mondiale a heureusement reculé d’environ 4% depuis. 

Peut-on remplacer les énergies fossiles ?

En 2018, les énergies renouvelables (telles que l'éolien, l'hydraulique, la biomasse, ou encore l'énergie solaire) représentaient 11,4% du bouquet énergétique primaire français, contre 41,1% pour le nucléaire. Ces chiffres indiquent que le nucléaire reste aujourd’hui la principale alternative aux énergies fossiles, bien que les énergies renouvelables soient un réel atout pour la transition énergétique.

Les énergies fossiles sont loin d'être les seules sources d'énergie et chez Vattenfall, nous croyons qu'il est possible de s'affranchir de ces sources d'énergies non-renouvelables qui ont un impact négatif pour notre planète. En tant que producteur et fournisseur d'énergie, nous prenons à coeur notre mission et investissons chaque année près d'un milliards d'euros dans le développement des énergies renouvelables.

Appeler un conseiller
0184393764 Prix d'un appel local, du lundi au samedi, de 9h à 20h