Bannière voiture électrique en charge 1920 x 350

Avantages et inconvénients d’un véhicule électrique : le bilan

Avec le changement climatique, les voitures électriques se présentent aujourd’hui comme une solution efficace pour limiter nos émissions carbone. Leur plus gros avantage est en effet de ne pas produire de CO2.

Ce n’est pas le seul atout des véhicules électriques dont l’usage n’est pas sans contrainte ni inconvénient. Quels sont donc les points positifs mais aussi négatifs à rouler en voiture électrique ? On pèse le pour et le contre.

Les plus de la voiture électrique

Pas d’émission de CO2 à l’utilisation

C’est l’atout majeur qui plaide aujourd’hui en faveur des véhicules électriques. Contrairement à un moteur thermique, un moteur électrique ne rejette pas de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Son impact sur l’environnement est donc réduit par rapport à un véhicule thermique. Ce qui en fait un excellent choix pour circuler dans les villes où sont de plus en plus souvent mises en place des restrictions de circulation.

Silencieuse

Autre avantage, pour notre environnement sonore cette fois-ci : le silence qui caractérise le fonctionnement d’un moteur électrique. Ce qui reste aujourd’hui déroutant pour les conducteurs de véhicules thermiques, et potentiellement dangereux pour les piétons qui peuvent ne pas entendre arriver les voitures.

La voiture électrique est économique à l’usage

À distance égale, les moteurs électriques s’avèrent aujourd’hui moins coûteux à l’utilisation que les moteurs thermiques. Selon les modèles et le mode de recharge, la différence de coûts entre la consommation d’une voiture électrique et d’une voiture thermique (à mailler vers le contenu Comparaison consommation électrique/essence) peut aller du simple au triple.

Pour une électrique de consommation moyenne avoisinant les 15 kWh/100 km, le coût annuel pour 15 000 km est estimé à 360 euros. Pour le même kilométrage, un véhicule thermique de consommation moyenne (5 l/100 km) coûte environ 1100 euros en carburant.

Fiable, avec un entretien réduit

Simplifié par rapport à un moteur thermique, un moteur électrique comporte peu de pièces d’usure : l’entretien y est donc moins important que sur une voiture thermique. Ainsi, les pneus restent à changer régulièrement, mais le freinage régénératif utilisé pour récupérer de l’énergie use moins les plaquettes.

Autant d’atouts qui font des véhicules électriques un mode de déplacement qui semble avoir de l’avenir.

Les désavantages de la voiture électrique

L’autonomie réduite

C’est le gros point faible des véhicules électriques. Si l’autonomie varie selon les modèles, elle reste souvent rédhibitoire pour les conducteurs voyageant sur de longues distances. Avec une autonomie de 300 à 400 km maximum pour les petites citadines, la voiture électrique reste un très bon choix pour les courts trajets domicile/travail. Les progrès réalisés sur les batteries tendent cependant à augmenter l’autonomie des véhicules.

Le prix d’achat initial

Plus chères à produire, notamment à cause de la fabrication des batteries, les voitures électriques restent plus coûteuses à l’achat que les véhicules thermiques. Avec les mesures d’incitation gouvernementales (carte grise offerte, aides à la conversion) et les progrès techniques réalisés dans l’industrie, elles deviennent néanmoins plus accessibles au fil du temps.

Les contraintes liées à la recharge des batteries de la voiture électrique

Le temps de charge des batteries et le manque de bornes sur la voie publique sont également dissuasifs. S’il est possible de recharger son véhicule électrique à domicile sur une simple prise, le temps de charge peut être très long (de 10 à 20 h). Il est donc préférable de recharger les batteries sur une borne rapide. Mais ces bornes, onéreuses à installer à domicile, restent encore rares sur la voie publique.

L’impact environnemental des batteries

C’est le point noir de la voiture électrique sur le plan environnemental. Difficiles à fabriquer et utilisant des minerais rares difficile à extraire, les batteries plombent le bilan carbone lié à la fabrication des véhicules électriques. On manque par ailleurs de recul sur leur longévité à l’usage, et sur leur recyclage qui risque de s’avérer onéreux.

Nul doute que l’avenir de la voiture électrique se joue aujourd’hui au niveau de la recherche sur les batteries. La course technologique est d’ailleurs lancée. Leur potentielle utilisation pour stocker l’électricité issue des énergies renouvelables (solaire, éolien…) constitue d’ailleurs une vraie perspective pour faire face au changement climatique et atteindre la neutralité carbone pour laquelle nous nous engageons.

Pour en savoir plus sur les offres d'électricité et de gaz de Vattenfall

Je souscris par téléphone
0184393764 Prix d'un appel local, du lundi au samedi, de 9h à 20h