gel hydroalcoolique

Quels sont les impacts du Covid-19 sur les factures d’énergie ?

L’actuelle pandémie de Covid-19 a de multiples impacts sur les marchés de l’énergie : perturbations des prix de gros (voir notre analyse de l’évolution des prix de gros), baisse plus ou moins prononcée des consommations d’énergie en fonction des secteurs (très importante par exemple pour les clients professionnels), etc. Mais quel pourrait être l’impact futur sur les factures d’énergie ? Tentative de décryptage. 

Les factures d’énergie varient profondément en fonction des profils de consommation. Mais schématiquement, elles peuvent être décomposées en trois grands postes : la part énergie, l’acheminement et les taxes.

Pour certaines taxes (TVA, taxes locales, etc.), un statu quo devrait s’observer. Mais la situation pourrait être différente en ce qui concerne le soutien aux énergies renouvelables, par un effet mécanique. Le soutien public aux différentes filières renouvelables est en effet calculé par différence avec le niveau des prix de gros de l’électricité. Toute baisse des prix de gros entraîne ainsi – toutes choses égales par ailleurs – une hausse du soutien public, qu’il faut financer. Cet effet de compensation pourrait se traduire par une augmentation future de la fiscalité relative à l’énergie.

La part acheminement pourrait être orientée à la hausse. Dans leur structure, les tarifs d’utilisation des réseaux publics d’énergie (TURPE pour l’électricité, ATRT et ATRD pour le gaz naturel) sont conçus pour couvrir les coûts des opérateurs (avec de la régulation incitative). Or, un certain nombre de ces coûts sont fixes. Les baisses de consommation d’énergie enregistrées réduisent donc mécaniquement les volumes sur lesquels sont répartis ces coûts, ce qui pourrait – à nouveau toutes choses égales par ailleurs – amener à une augmentation des tarifs.

Il est difficile de mesurer l’impact futur du Covid-19 sur la part énergie des factures. Mais par exemple, sur le marché de gros de l’électricité, le décalage des opérations de maintenance sur certaines installations de production nucléaire pourrait être générateur de tensions futures sur l’équilibre offre-demande. 

Ainsi, même si la prudence est de mise dans cette période incertaine, l’un des impacts du Covid-19 pourrait bien être une augmentation de certains postes des factures d’énergie.