Forte augmentation des tarifs d’acheminement d’électricité au 1er août 2019

La CRE approuve le programme d’investissement de RTE pour l’année 2021

En 2020, RTE a investi 1 637 millions d’euros. C’est finalement 172 millions d’euros de moins que ce que la CRE l’avait autorisé à investir. Une baisse due à l’impact de la crise sanitaire, qui a retardé la réalisation de certains investissements.

Au titre de l’année 2021, RTE prévoit un budget d’investissement de 1 726 millions d’euros, un montant quasi intégralement approuvé par la CRE qui a autorisé 1 718 millions d’euros d’investissement. Revue de détails des principaux postes de dépenses.

La grande majorité des investissements (71%) est consacrée aux réseaux régionaux, tant pour renouveler des actifs existants (34%) que pour créer de nouvelles infrastructures régionales (37%). On retrouve ici principalement des dépenses de raccordement pour des producteurs (éoliens en mer notamment), des distributeurs et de gros consommateurs (comme la SNCF, le tunnel Lyon-Turin ou encore une usine hydrogène), ainsi que la création de nouveaux postes.

Viennent ensuite les dépenses sur le réseau grand transport et les interconnexions avec 15% des investissements programmés (dont 12% pour le développement de nouvelles infrastructures et 3% pour le renouvellement de l’existant). Celles-ci s’inscrivent en nette baisse par rapport aux dépenses de l’année 2020 principalement en raison d’investissements moindres pour développer les interconnexions que ce soit avec le Royaume-Uni (IFA2 entrée en service début 2021) ou avec l’Italie (avec le projet Savoie-Piémont déjà bien engagé et nécessitant donc moins d’investissements).

Le solde des investissements est principalement dédié aux systèmes d’information (9%) et à l’immobilier (5%). Et c’est là le seul bémol de la CRE qui a réduit les investissements autorisés de 8 millions d’euros par rapport à la demande de RTE.

L’évolution des investissements de RTE en 2021 ne se traduira pas obligatoirement par une augmentation du TURPE (qui peut, toutefois, évoluer pour d’autres raisons).

Mais plus largement, RTE a prévu d’investir plus de 2 milliards d’euros par an en moyenne au cours des 15 prochaines années. Si cette trajectoire d’augmentation était approuvée annuellement par la CRE, elle entraînerait alors mécaniquement, toutes choses égales par ailleurs, une hausse du TURPE HTB pour les consommateurs.

Comparez vos tarifs avec les nôtres par téléphone
0800400150 Prix d'un appel local, du lundi au vendredi de 8h30 à 18h