enfant allongé sous la table

Combien coûte le chauffage au sol  ?

Le chauffage au sol rencontre un vif succès depuis quelques années dans les habitations individuelles. Outre son côté esthétique sans radiateurs, sa chaleur douce répartie uniformément sur toute la surface des pièces offre, il est vrai, un confort thermique très appréciable. Mais vous vous interrogez sur les coûts liés à ce mode de chauffage. Combien ça coûte ? Quels sont les solutions à privilégier pour obtenir la meilleure performance énergétique ? On vous dit tout sur le prix d’un chauffage au sol confortable et économique.

Chauffage au sol : de quoi parle-t-on précisément ? 

Par opposition aux radiateurs qui diffusent la chaleur depuis un point fixe, le chauffage au sol consiste à utiliser le plancher pour chauffer les pièces sur toute leur surface. C’est pourquoi on parle aussi de plancher chauffant. Il existe deux types de technologies : le plancher chauffant hydraulique et le plancher chauffant électrique.

Le plancher chauffant hydraulique 

Tout système de chauffage au sol hydraulique repose sur l’installation d’un circuit d’eau et d’une chaudière ou pompe à chaleur

  1. Le réseau de canalisations est installé en serpentins sur toute la surface du sol pour une meilleure répartition de la chaleur. 
  2. L’eau est chauffée à basse température pour une température au sol maximale de 28 °C. 
  3. La circulation d’eau chaude dans le circuit hydraulique permet ainsi de chauffer le plancher et de diffuser la chaleur dans toute la pièce.

Tout comprendre sur l’énergie hydraulique.

Le plancher chauffant électrique

L’installation d’un chauffage au sol électrique nécessite quant à lui la pose d’un circuit de câbles chauffants. On parle également de plancher rayonnant électrique dans la mesure où la chaleur est diffusée par rayonnement à travers des câbles faisant office de résistance. Vous n’avez donc pas besoin dans ce cas de prévoir une chaudière : l’installation du réseau électrique suffit à faire fonctionner le chauffage au sol.

Avantages et contraintes d’installation d’un chauffage au sol


Si le chauffage est sol permet de s’affranchir des radiateurs et offre un très bon confort thermique, il est assorti de quelques contraintes à ne pas négliger : coût d’installation, isolation...

Image
Famille à table

Les avantages du plancher chauffant

Qu’il soit hydraulique ou électrique, le plancher chauffant permet de chauffer les pièces de manière uniforme sur toute leur surface. La chaleur diffusée est donc homogène en tous les points de la pièce, contrairement au chauffage traditionnel via des radiateurs. On peut jouir du même confort thermique qu’avec des radiateurs en réduisant la température de l’organe de chauffe. À partir d’une eau chauffée à moins de 40 °C, on peut ainsi pour obtenir une température de 28 °C au sol (la température maximale autorisée).
Selon l’ADEME, il est possible de réaliser avec un plancher chauffant jusqu’à 15 % d’économies d’énergie. Les thermostats et programmateurs permettent également de mieux réguler les périodes de chauffe et de jouer sur l’inertie de la dalle. Et en combinant un plancher chauffant hydraulique à une pompe à chaleur réversible, on peut même refroidir le logement en été.

Les limites du plancher chauffant

L’installation d’un système de chauffage au sol est cependant assez coûteuse. Elle nécessite de plus une installation sérieuse faite par des professionnels pour éviter tout problème technique difficile à résoudre puisqu’il faut enlever le revêtement et même casser la chape en cas de plancher chauffant hydraulique. Aussi, le chauffage au sol hydraulique est souvent difficile à installer en rénovation.

Estimation des coûts liés à l’utilisation d’un chauffage au sol

Pour estimer au mieux ce que coûte un chauffage au sol, vous devez prendre en compte à la fois le prix d’installation du plancher chauffant et le coût des consommations d’énergie associées. Ces coûts d’installation et de fonctionnement varient selon le type de plancher chauffant et la chaudière installée.

Les coûts d’installation d’un chauffage par le sol

En installation, on compte :

  • 40 à 60 euros/m2 pour un chauffage au sol électrique ;
  • 70 à 110 euros/m2 pour un chauffage au sol hydraulique.

Ces coûts n’incluent pas l’acquisition de la chaudière ou de la pompe à chaleur pour un chauffage au sol hydraulique.

Les consommations d’énergie liées à un chauffage au sol

Aux coûts d’installation doivent être ajoutées les consommations d’énergie. Leur coût est très variable selon les systèmes de chauffage et les usages. Si l’installation d’un chauffage au sol électrique est deux fois moins chère que celle d’un plancher chauffant hydraulique, elle est également beaucoup plus énergivore. Surtout si le plancher chauffant hydraulique est branché sur une chaudière utilisant les énergies renouvelables comme une pompe à chaleur. Comme pour les radiateurs électriques, le prix du matériel et de son installation est le plus souvent inversement proportionnel aux coûts d’exploitation.

En rénovation, vous n’aurez sans doute pas d’autre choix que de recourir au plancher chauffant électrique si vous souhaitez installer un chauffage au sol. Dans ce cas, pensez à bien isoler le sol et jouez au maximum sur l’inertie grâce à une bonne programmation des périodes de chauffe. Pour avoir un système de chauffage au sol hydraulique économique, privilégiez les chaudières performantes basées sur les énergies renouvelables comme la pompe à chaleur. Vous pourrez même bénéficier d’un rafraichissement du sol en été en installant un système réversible. Pensez alors aux certificats d’économie d’énergie pour alléger la facture en bénéficiant d’une aide financière.

Voir l'offre "Coup de pouce Chauffage" afin de bénéficier d'une aide financière pour le remplacement de votre système de chauffage.