Bannière

Comprendre le prix du kWh d’électricité pour les professionnels

Le prix de l’électricité en France diffère selon la catégorie de l’utilisateur : particulier ou professionnel.

Les conditions générales de fixation du prix de l’électricité

En France, le prix de l’électricité est déterminé suivant 4 éléments.

D’abord, le coût de production qui est l’ensemble des dépenses rattachées à la subvention d’électricité. En France, la grande majorité de la production d’électricité provient du nucléaire (à 75%). Les fournisseurs alternatifs doivent alors acheter sur le marché l’électricité au prix de gros.

La loi française Nome, du 7 décembre 2010, a permis de mettre en place un « accès régulé à l’électricité nucléaire » pour les fournisseurs alternatifs en les faisant bénéficier d’un tarif d’électricité régulé. En 2015, ce prix était de 42 euros par MWh. Ce tarif risque d’augmenter en raison de l‘élévation des coûts d’administration du parc des centres nucléaires d’EDF.

Il faut également prendre en considération le montant d’acheminement de l'électricité, c’est-à-dire les frais de transition de l’électricité grâce aux réseaux de distribution et aux réseaux de transport puis, la commercialisation de l’électricité.

Enfin, les taxes ont aussi une incidence importante sur le prix de l’électricité en France. On dénombre quatre principales taxes à savoir la CSPE ou la contribution au service public de l’électricité, la TCFE ou la taxe sur la consommation finale de l’électricité reversée aux communes et départements, la CTA ou contribution tarifaire d’acheminement et la TVA qui est de 20 % sur le prix du kWh.

Le choix du fournisseur d’électricité

Le prix de l’électricité dépend avant tout du fournisseur que le professionnel choisi.

Le professionnel a e le choix entre deux types de fournisseur d’électricité : soit il opte pour un fournisseur alternatif qui propose des offres et des tarifs d’électricité bien souvent plus avantageux que ceux fixés par l’État (et proposé par EDF au travers des Tarifs bleus). Soit il suit le cadre légal et choisit les tarifs réglementés d’électricité d’EDF.

Une fois le fournisseur d’électricité choisi, il importe aussi de retenir une offre adéquate et appropriée aux activités du professionnel. Le coût de l’électricité est véritablement assujetti à l’offre du fournisseur d’électricité que le professionnel a retenu.

L’importance de la puissance du compteur choisie par le professionnel

Pour les professionnels, le coût de l’électricité dépend surtout de la puissance du compteur. Les compteurs des entreprises dépendent de leur besoin en consommation.

Les petits consommateurs ont une puissance allant de 3 kVA à 36 kVA. Pour cette puissance de compteur, inférieure à 36 kVA, les entreprises sont soumises aux TRV (Tarifs Réglementés de Vente) et peuvent opter pour la formule bleue d’EDF ou pour une offre de marché proposée par les fournisseurs alternatifs comme Vattenfall.

Indépendamment de l’offre que le professionnel a retenue, le tarif de l’électricité dépend de l’option à laquelle il a souscrit. Cette solution est de deux ordres : une option de base, c’est-à-dire que le coût de l’électricité est constant à n’importe quelle heure de la journée, et ce, sur l’ensemble de l’année et une option en heures creuses qui existe également. Ces heures creuses sont dispatchées entre la nuit et le début d’après-midi, en fonction des choix opérés par le gestionnaire de réseau. Le principe est le suivant : 8 % du tarif de l’électricité du professionnel est moins cher en heures creuses et que 20 % du tarif de l’électricité du professionnel est plus cher en heure pleine. À remarquer que les heures creuses sont de 8 heures par jour tandis que les heures pleines sont de 16 heures par jour.

Les moyens consommateurs ont une puissance > à 42KVa et < à 240 KVa.

Au delà de 240 kVA, ce sont les gros consommateurs type industriel.

Pour ces 2 derniers, il n’y a pas de TRV, ces entreprises doivent contacter un fournisseur d’énergie et demander un devis qui proposera un prix du KWh basé sur le prix du marché en cours.

> Découvrez l’offre d’électricité pour les professionnels : Eco Green, jusqu’à 10% de réduction sur le prix du kWh par rapport aux Tarifs Réglementés de vente.

Qu'est-ce que la grille tarifaire d’électricité ?

La grille tarifaire d’électricité est composée de deux options pour les professionnels à savoir une option tarifaire de base et une option tarifaire en heures creuses. L’option tarifaire de base de la grille tarifaire d’électricité dépend de la puissance du compteur souscrite. Cette puissance peut aller de 3 kVA jusqu’à 36 kVA. À chaque puissance correspondent un abonnement d’électricité professionnel et un prix. Pour l’option tarifaire en heures creuses, le principe est légèrement différent. La plus faible puissance du compteur est de 6 kVA et non plus de 3 kVA et le maximum reste le même, c’est-à-dire 36 kVA. À chaque puissance correspond également un abonnement d’électricité professionnelMais cette fois, le prix de cet abonnement d’électricité professionnel est différent selon qu’il s’agisse d’heures creuses ou d’heures pleines.