femme en promenade dans la ville

Comment réduire son empreinte carbone  ?

Baisser la consommation d’énergie dans le logement, limiter ses émissions de CO2 liées aux transports, revoir ses habitudes en matière d’alimentation ou encore réduire sa production de déchets... De nombreuses solutions existent pour réduire vos émissions carbone. Vous avez de multiples façons d’agir. Tout dépend de votre mode de vie et de vos habitudes de consommation. Inventaire de bonnes pratiques pour faire un geste en faveur de la planète.


Qu’entend-on par empreinte carbone ? 


Par empreinte carbone, on désigne l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre (GES) issues de la fabrication et la consommation de biens et services au niveau d’un pays. Elle résulte de la demande des ménages, mais aussi des entreprises, des administrations, des organismes à but non lucratif...

Sa mesure englobe les émissions de GES liées aux biens et services produits à l’extérieur d’un pays mais ne tient pas compte des produits exportés. Il s’agit ainsi d’avoir une idée précise de la pression sur le climat exercée par la demande intérieure de chaque pays.

Contrairement à ce que l’on pense généralement, les gaz à effet de serre ne se limitent pas au dioxyde de carbone (CO2). D’après le Protocole de Kyoto, ce sont aussi le méthane (CH4), l’oxyde nitreux (N2O), l’hexafluorure de soufre (SF6), les hydrofluorocarbures (HFC), les perfluorocarbures (PFC) ou hydrocarbures perfluorés et le trifluorure d’azote (NF3).

Pourquoi réduire son empreinte carbone ?


Les émissions de gaz à effet de serre sont considérées comme un des responsables du changement climatique que nous vivons de façon de plus en plus prégnante depuis la fin du XXème siècle. Fonte des glaciers provoquant la montée des océans, augmentation du nombre et de la puissance des tempêtes, multiplication des périodes de canicule... Les effets sont de plus en plus dévastateurs sur la population mondiale.

C’est pourquoi différents engagements ont été pris successivement au fil des années :

  1. Le protocole de Kyoto, signé le 11 décembre 1997, qui a fixé un objectif de réduction de 5 % des émissions de GES par rapport à l’année 1990 sur la période 2008-2012 ;
  2. L’engagement de 2012 lors du sommet de Doha, avec pour objectif de limiter à 2 °C l’augmentation de la température du globe par rapport au début de l’ère industrielle ;
  3. L’accord de Paris, datant de 2015, qui prévoit une réduction de 45% des émissions de GES d’ici 2030 et ambitionne d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.
Image
enfant avec chien et ballon dans un champ d'eoliennes

Réduire son impact écologique : les moyens à votre disposition


Le logement et les transports font partie des principaux facteurs d’émission de GES dans la vie quotidienne des Français devant l’alimentation. Vous pouvez donc agir sur différents fronts pour réduire votre empreinte carbone. Mais qu’il s’agisse d’énergie, de déplacements, de nourriture ou de production de déchets, il est ici grandement question d’usages.


Baisser sa consommation d’électricité


D’après l’ADEME, l’éclairage représente environ 10 % de la consommation d’électricité en France. Depuis le retrait des lampes à incandescence, l’utilisation d’ampoules basse consommation et LED a permis de réduire considérablement la consommation d’électricité. Avec un léger avantage du côté des lampes LED, à privilégier pour de plus amples économies. Par ailleurs, des progrès sont encore à réaliser en matière de gaspillage d’énergie lié à l’éclairage des pièces non occupées.
Dans le même temps, la part d’énergie consacrée à l’électroménager ne cesse d’augmenter. Des gestes simples peuvent cependant vous permettre d’économiser de l’énergie
•    évitez de laisser vos appareils en veille et vos chargeurs branchés en permanence ;
•    équipez-vous de multiprises avec interrupteurs pour éteindre vos appareils la nuit ;
•    ne faites fonctionner votre lave-linge que lorsqu’il est plein et faites sécher le linge à l’air libre...


Limiter ses besoins en énergie pour le chauffage et la climatisation


L’isolation de la maison et la performance énergétique de vos moyens de chauffage ont toute leur importance dans vos consommations de gaz et d’électricité. 

  • Faites la chasse aux fuites de chaleur pour vous permettre de réaliser de sérieuses économies et limiter vos besoins en énergie. Pensez à la Prime Énergie pour financer des travaux de rénovation énergétique. 
  • Privilégiez au passage les modes de chauffage et climatisation renouvelables comme la pompe à chaleur. 
  • Entretenez régulièrement la chaudière pour réaliser 8 à 12 % d’économies. On n’y pense pas forcément, mais ça vaut le coup de s’y mettre.

Comme pour la consommation d’électricité, changer vos habitudes en matière de chauffage peut aussi vous permettre de diminuer vos besoins en énergie. La température conseillée est ainsi de 19 °C dans les pièces à vivre et 16 °C dans les chambres. En passant de 20 °C à 19 °C, il est ainsi possible de réduire sa consommation d’énergie de 7 %. C’est une réduction non négligeable, à prendre en compte si vous voulez limiter votre empreinte carbone et également réaliser des économies.


Diminuer ses émissions de CO2 liées aux transports


En France, 1/3 des gaz à effet de serre sont aujourd’hui à mettre sur le compte des transports. En ville, les voitures particulières représentent 65 % des déplacements alors même qu’elles sont les plus polluantes avec 206 grammes de CO2 émis par kilomètre. C’est 70 fois plus qu’un déplacement en tramway (3,3 g de CO2 par passager/km) et près de 2 fois plus qu’un trajet de bus en province (132,1 g de CO2/passager/km). Pourquoi ne pas privilégier les transports en commun quand c’est possible, ou opter pour une voiture électrique ou hybride ? La marche ou le vélo qui sont quant à eux des modes de déplacement complètement neutres en carbone.


Faire des choix judicieux en matière d’alimentation 


Selon l’ADEME, l’alimentation génère 20 % des émissions de gaz à effet de serre en France pour sa production. Auxquels il faut ajouter le transport des produits alimentaires qui représente près de 30 % du transport de marchandises sur notre territoire. En ce sens, consommer moins de viande et privilégier les fruits et légumes de saison et locaux est aujourd’hui le meilleur moyen de réduire son impact sur l’environnement dans ce domaine. Sans oublier de limiter le gaspillage alimentaire !


Réduire ses déchets : limiter les emballages, recycler et réutiliser


Chaque français produit chaque année environ 568 kg de déchets, soit deux fois plus qu’il y a 40 ans. Pour réduire vos déchets et donc votre empreinte carbone, vous pouvez agir en achetant des produits sans emballage, en limitant la distribution de publicités dans vos boîtes aux lettres par des autocollants Stop-pub, mais aussi en recyclant des produits ou objets.


Recourir à des énergies renouvelables et compenser ses émissions de CO2


Sur le plan énergétique, le recours aux énergies renouvelables se présente également comme une solution de choix. Mais on ne pourra pas, du jour au lendemain, ramener à zéro toutes nos émissions carbone. C’est pourquoi la compensation carbone est une option à ne pas négliger pour réduire son impact sur l’environnement, tout au moins à court terme. 

En tant que particulier, une des manières les plus simples d’agir à son échelle est de bien choisir ses offres d’énergie. Pour cela, Vattenfall vous propose une offre d’électricité neutre en carbone, c’est-à-dire qu’elle n’émet pas ou peu de CO2 lors de sa production.

Le changement climatique est un défi de taille pour les générations actuelles et à venir. C’est un challenge auquel chacun peut cependant participer à son échelle, parfois simplement en changeant ses habitudes. Chez Vattenfall, nous avons donc décidé d’agir pour faire bouger les choses et laisser un futur durable aux jeunes générations. Notre objectif ? Atteindre la neutralité carbone d’ici une génération, notamment en proposant des offres d’électricité neutres en carbone. Vous êtes prêts à nous rejoindre ? N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos offres de gaz et d’électricité.

Pour en savoir plus sur les offres d'électricité et de gaz de Vattenfall

Je souscris par téléphone
0184393764 Prix d'un appel local, du lundi au samedi, de 9h à 20h