Bannière article économies d'énergie pour les pros 1900x450

Comment optimiser l’éclairage de votre entreprise pour faire des économies d’énergie ?

En France, l’ADEME estime à 10 % la consommation d’électricité totale utilisée pour l’éclairage, chez les particuliers comme en milieu professionnel. Ce qui correspond à une consommation annuelle de 49 TWh/an, dont 6 TWh/an uniquement pour éclairer les bureaux ! Dans l’industrie comme dans les locaux tertiaires ou les points de vente, il y a potentiellement de belles économies d’énergie à réaliser en optimisant ce poste de dépenses.

Mais quelles sont les bonnes pratiques pour réduire vos consommations d’électricité liées à l’éclairage en entreprise ? On fait le point sur les solutions techniques et astuces pour réduire vos factures d’électricité.

Favorisez l’éclairage naturel dans vos bureaux

Par définition, la lumière du jour est une source d’éclairage totalement gratuite qu’il convient d’utiliser au maximum en intérieur pour faire des économies d’énergie. Pour en profiter au mieux, n’hésitez pas à placer les postes de travail à proximité des fenêtres. Dans ce cas, n’oubliez pas de prévoir des stores ou rideaux occultants pour éviter l’éblouissement en cas de fort ensoleillement.

 Équipez vos locaux d’éclairages LED pour économiser de l’énergie

Les éclairages LED sont à ce jour les moins consommateurs en énergie. Si l’on ne trouve quasiment plus en entreprise de lampes à incandescence, désormais interdites à la vente, les luminaires fluorescents de type T8 sont encore très présents, en particulier dans les espaces de bureaux et les zones de circulation.

Du fait d’un règlement européen de 2019/2020, ceux-ci ne pourront plus être mis en vente sur le marché européen à compter de septembre 2023. Pour gagner en performance énergétique dans votre entreprise, il est conseillé de les remplacer dès maintenant par des éclairages LED pour faire des économies d’énergie.

Adaptez la puissance d’éclairage aux besoins de chaque espace pour faire des économies

Les zones de réception et d’accueil ne nécessitent pas la même intensité d’éclairage que les espaces de travail. Idem dans les points de vente où les caisses sont généralement plus éclairées que les zones de circulation. Pour faire des économies d’énergie, pensez donc à adapter l’intensité lumineuse de vos sources d’éclairage artificiel en fonction des besoins.

Attention cependant à assurer un éclairage minimal pour offrir de bonnes conditions de travail à votre personnel. Comme l’intégration de la lumière naturelle dans les bâtiments, le niveau d’éclairement et la luminance des éclairages artificiels jouent en effet un rôle important dans le confort visuel au travail.

C’est pourquoi le Code du travail, notamment dans son article R4223-4, définit certaines valeurs minimales d’éclairement à respecter : 40 lux pour les voies de circulation intérieure, 120 lux pour les locaux de travail et 200 lux pour les locaux sans ouverture.

Illustration économie energie pro

Pour vous aider à aménager vos locaux, voici les valeurs d’éclairement préconisées par la norme NF EN 12464-1 relative à l’éclairage intérieur des lieux de travail :

  • Réceptions ou accueils, zones de vente au détail dans les commerces sans recherche d’atmosphère particulière : 300 lux ;
  • Zones de travail au bureau, salles de réunion, zones de caisses dans les commerces, laboratoires : 500 lux ;
  • Vestiaires, sanitaires, douches, toilettes : 200 lux ;
  • Espaces nécessitant un contrôle des couleurs, notamment dans l’industrie, la mode, le commerce, l’imprimerie… : 1 000 lux (1 500 lux en imprimerie).

 Veillez à éteindre la lumière dans les espaces inoccupés

Cela peut paraître évident, mais cette consigne n’est pas toujours bien appliquée en entreprise. Qu’ils soient intérieurs (bureaux, points de vente, ateliers...) ou extérieurs (garages, parkings...), vos espaces professionnels ne doivent être éclairés que lorsqu’ils sont ouverts et occupés, par le personnel ou les clients. N’hésitez pas à sensibiliser vos collaborateurs sur ce point pour faire des économies d’énergie sur l’éclairage.

Pour éviter de laisser la lumière dans les locaux peu utilisés, le plus simple est encore d’installer des détecteurs de présence : par exemple dans les toilettes, les réserves, les locaux d’archivage, etc. L’utilisation de programmateurs peut également être utile pour couper l’éclairage automatiquement pendant la nuit et le week-end

Sachez aussi que les vitrines des points de vente ne peuvent rester éclairées en permanence. D’après l’arrêté du 25 janvier 2013 relatif à l’éclairage nocturne des commerces, elles doivent être éteintes au plus tard une heure après la fermeture de votre établissement, et peuvent être allumées le matin à partir de 7 h, ou une heure avant le début de votre activité.

Pour réduire vos consommations d’énergie et ainsi baisser le montant de vos factures d’électricité, n’hésitez pas à remplacer vos anciens luminaires fluocompacts ou tubes fluorescents par des éclairages LED. Les certificats d’économie d’énergie (CEE) sont notamment mobilisables pour aider votre entreprise à financer les travaux de rénovation énergétique. Outre les équipements, la sensibilisation de vos équipes peut également vous aider à réduire le montant de vos factures.

Sources :

Comparez vos tarifs avec les nôtres par téléphone
0800400150 Prix d'un appel local, du lundi au vendredi de 8h30 à 18h