Comment comparer les offres d'électricité ?

Il n’est pas très facile de s’y retrouver face à autant d’offres d’électricité et de fournisseurs d’énergie.
Pour bien comparer les offres d’électricité et faire le bon choix, nous vous aidons à comprendre les trois éléments composant une offre d’électricité.

L'abonnement

L'abonnement

L’abonnement diffère selon la puissance souscrite (la puissance du compteur), mais il est généralement identique chez tous les fournisseurs d’électricité.

La puissance souscrite est comprise entre 3 à 36 kVA pour les particuliers et les petits professionnels et au-dessus de 42 kVA pour les entreprises ayant une consommation d’électricité plus importante.

> Quelle différence entre kWh et kVA ?

Le prix du kWh

Votre consommation d’électricité se mesure en kWh. C’est donc précisément sur le prix de ce kWh que vous pouvez économiser et qu’il faut comparer les offres.

Les offres indexées

On dit qu’une offre est indexée quand elle prend pour référence le prix du KWh fixé par les Pouvoirs Publics (Tarif Réglementé de Vente). C’est le prix proposé par EDF (Tarifs bleus). Les fournisseurs alternatifs proposent, pour être compétitifs, une réduction sur ce prix. Par exemple, Vattenfall propose dans son offre Eco Green -10% sur le prix du kWh par rapport au prix fixé par les pouvoirs publics (TRV) pour une durée d’engagement de 3 ans. En plus, en choisissant Vattenfall, vous vous engagez pour une production d'électricité neutre en carbone et vous avez la possibilité de choisir une électricité 100% verte.

Les offres à prix fixe

Une offre à prix fixe est une offre dont le prix du kWh est figé sur la période du contrat. Ce prix est établi selon le niveau du marché de l’électricité (prix de l’électricité) et l’inclusion de certaines taxes.

Zoom sur le TURPE* (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité)

Pour les offres indexée TRV :

  • Il est intégré dans l’abonnement et dans le prix du kWh.
  • Il sera révisé annuellement avec l’évolution des TRV.

Pour les offres à prix fixe :

  • Soit il est intégré dans la part fixe et dans le prix de KWh, soit il est facturé à part.
  • Généralement les fournisseurs répercutent à l’euro l’euro les évolutions du TURPE.

Les taxes

Quelles sont les taxes sur l'électricité ?

Comme tout produit de consommation, l’électricité est taxée. Les taxes sont quasiment identiques chez tous les fournisseurs.

Les taxes et contributions sur l’électricité sont au nombre de quatre.

  • La contribution tarifaire d’acheminement (CTA)
  • La contribution au service public d’électricité (CSPE)
  • La taxe de la consommation finale d’électricité (TCFE)
  • La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

> En savoir + : Quelles sont les taxes sur l'électricité ?

Comparez vos tarifs actuels aux nôtres

Faites une demande de devis

Appelez nos conseillers

0 800 400 150

Appel et service gratuits du lundi au vendredi de 9h à 18h

ou

Remplissez le formulaire en ligne

Demande de devis

Les comparateurs d'électricité

Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez également réaliser des comparaisons d’offre d’électricité sur des comparateurs d’énergie public ou privé.

  • Pour le comparateur du Médiateur de l’énergie, rendez-vous sur Energie.info
  • Pour les comparateurs privés, vous pouvez réaliser une comparaison sur le comparateur Selectra

* Créés en 2000, les tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité ou TURPE ont pour but de rémunérer le Réseau de Transport d’Électricité (RTE), Enedis (anciennement ERDF) et les entreprises locales de distribution. Ils doivent compenser les charges d’exploitation, de développement et d’entretien. Le TURPE est payé par le client soit indirectement via la facture de l’électricité (pour les petits consommateurs) soit directement au gestionnaire de réseau dans le cas d’un contact direct avec le gestionnaire de réseau (en général gros consommateurs). Les trois principales composantes du TURPE sont la composante de gestion, la composante de comptage et la composante de soutirage. (Lexique Vattenfall)