Marché de l'énergie

Prix de gros de l’électricité et du gaz naturel en janvier

Moyenne mensuelle des prix en janvier 2019 en France (en €/MWh)

Moyenne mensuelle des prix de gros Elec/Gaz en janvier 2019 en France

Source : EEX

Evolution des prix de gros de l’électricité au cours des 3 derniers mois (en €/MWh)

Evolution des prix de gros de l’électricité - Novembre 2018-Janvier 2019

Source : EEX

Le froid tire le prix day-ahead de l’électricité

Le prix day-ahead moyen de l’électricité s’est élevé à 61,16 €/MWh en janvier, soit 6,3 euros de plus qu’en décembre dernier. La fin de la période des fêtes explique une partie de cette envolée, mais c’est la météorologie qui en est la première raison. Si le début du mois de janvier a été plutôt doux, la seconde partie a été nettement plus froide. Au final, les températures ont été, en moyenne, proches des normales saisonnières (en dehors de quelques zones dans le sud de la France avec des températures 1 à 3° C en dessous des normales). Le contraste a été très fort avec la douceur du mois de décembre. Côté parc, des arrêts de production dans des centrales charbon ont eu lieu à la suite de grèves au début du mois de janvier. Mais elles étaient disponibles au moment de la vague de froid.

Le prix des contrats calendaires 2020 et 2021 a diminué de 0,7 €/MWh et 0,3 €/MWh respectivement dans un contexte d’incertitudes liées à l’évolution de la conjoncture économique et au Brexit (notamment son impact sur les prix du CO2).

Evolution des prix de gros du gaz naturel (PEG Nord) au cours des 3 derniers mois (en €/MWh)

Evolution des prix de gros du gaz naturel au cours des 3 derniers mois (en €/MWh)

Source : EEX

4ème baisse consécutive du prix day-ahead moyen

Le prix day-ahead moyen du gaz naturel a diminué de 1,8 €/MWh en janvier 2019 par rapport à décembre 2018. La vague de froid a eu un impact relativement limité sur le prix du gaz naturel. Les conditions d’approvisionnement ont été satisfaisantes et le prix du pétrole s’est stabilisé après une hausse significative au cours de la première semaine de l’année.

Le prix des contrats calendaires est également en baisse pour les deux échéances (- 1,9 €/MWh pour le contrat calendar+1 et – 1,3 €/MWh pour le contrat calendar+2).