Le prix du gaz en France par rapport à l’Europe

Le prix du gaz en France par rapport à l’Europe

En France, le prix du gaz subit une évolution constante, limitée par les réglementations en vigueur. Les taxes des autres pays de l’Union européenne sont différentes, tous comme les tarifs appliqués par les différents fournisseurs. Comment se situe la France par rapport aux autres pays européens ? Le prix du gaz est-il plus ou moins cher en France que dans les pays voisins ? Faisons un tour d’horizon des prix appliqués dans les pays de l’Union européenne pour comprendre où se situent les tarifs français par rapport à eux.

Tarif du gaz en France

En France, le tarif du gaz se divise en deux offres. Chaque consommateur peut souscrire à tout moment à n’importe quelle offre de son choix sans frais et sans délai. Il peut choisir le tarif réglementé du gaz qui est proposé par des fournisseurs historiques tels que Engie ou une offre de marché à tarif libre proposé par les fournisseurs alternatifs comme Vattenfall.

Les tarifs réglementés comprennent les coûts de commercialisation, de stockage, de transport, de distribution ainsi que les différentes taxes appliquées au coût du gaz. Les tarifs sont fixés par les ministres chargés de l’économie et de l’énergie sous l’influence de la CRE. Au 1er mars 2017, le prix réglementé est d’environ 65 euros le MWh.

Prix dans les autres pays d’Europe

Le tarif du gaz naturel dans les autres pays d’Europe est souvent réglementé par l’État comme en France dans les pays voisins de celle-ci.

La Roumanie est le pays d’Europe où le gaz est le moins cher cette année avec une moyenne de 30 euros le MWH, soit un prix plus de deux fois inférieur au tarif réglementé de France. C’est d’ailleurs dans toute l’Europe de l’Est que se situe la moyenne basse du prix du gaz naturel.

C’est la Suède qui bat des records pour le prix du gaz avec un MWh atteignant presque les 120 euros, soit deux fois le prix du gaz en France. Le Portugal et le Danemark suivent de près avec un prix largement supérieur à celui de la France. Ces prix appliqués pour les clients résidentiels démontrent de façon claire que la France se situe dans la moyenne avec un prix de 65 euros le MWh. La moyenne des 25 pays de l’Union européenne se situant aux alentours de 60 euros le MWh nous permet de nous apercevoir que la France se place légèrement au-dessus de la moyenne européenne du tarif du gaz.